On croit aimer, mais de quel amour s´agit-il?

Sommaire

Amour | Relation | Chakras | Energisation | Évolution | Harmonie

Vision énergétique ou les différentes facettes de l´amour

Aimer et être en relation est-ce la même chose? Eh bien non! Dans les traditions anciennes, on distingue différentes façons d´aimer en fonction de son niveau de conscience et de son niveau énergétique. De là en ressort des façons différentes d´aimer, de se sentir aimé(e), qui impactent directement sur notre relation à nous-même, aux autres et au monde.

Dans la tradition grecque, nous verrons qu´il existe 9 mots différents pour exprimer notre manière d´aimer. On ne dit pas “j´aime” de la même manière suivant la qualité et la caractéristique du sentiment que l´on éprouve. On n´aime pas l´autre, la vie comme on aime la mayonnaise !!! Ce qui parait assez logique, mais il nous manque toutefois des mots plus précis pour le dire.

Dans la vision du Tantra Yoga, philosophie millénaire de l´Indes, ce que nous appelons “amour”, prend diverses nuances et expressions en fonction de notre niveau de conscience et est directement liée à la dynamisation des chakras.

Le véritable amour n’est pas un sentiment qui vient uniquement du cœur, il émane de l’être dans son ensemble et s´exprime de différentes manières en fonction de notre personnalité, de notre histoire, de notre moment de vie. Nous naissons avec l´amour inconditionnel, mais dans le processus de vie et en fonction de notre éducation, cette conscience d´”Être Amour” est recouverte de blessures. Des traumatismes, de conditionnements, de frustrations, des illusions (Maya) viennent au cours de notre vie mettre un voile sur notre vraie nature et bloquent cette vraie ouverture de l´Amour avec un grand “A”.

Il en ressort principalement que, le véritable amour n’est pas quelque chose à « rechercher », et encore moins chez l´autre, mais un état d’être qui doit être retrouvé en nous-même. Quand on s´y reconnecte, l´amour simplement « jaillit » autant en soi que pour les autres d´une forme génuine et vraie, sans éclaboussures émotionnelles, sans attachement, dans le pur don de soi.

Mais si nous sommes déjà cet amour, cette conscience, pleine et absolue, pourquoi souffrons-nous autant dans les amours que nous vivons ?

Nous verrons dans cet article, comment chaque phase de notre vie, depuis la conception, conditionne nos niveaux d’énergie qui ont un effet direct sur nos attitudes, nos expériences de vie et notre façon d´aimer!.

Rappelons que l’activation des chakras influence directement l’état de notre esprit, de nos émotions, de notre corps et notre façon de vivre la réalité, y compris l’amour. (voir aussi l’article sur la psychologie des chakras).

Commençons du plus basique en allant vers le plus évolué.

Au chakra de la racine, l´amour “possessif”

En fonction de la façon dont l´on a reçu l’amour de ses parents dans la petite enfance, le premier chakra appelé – Muladhara (de la racine) – peut subir des blocages d’énergie, qui représentent les protections nécessaires pour éviter la douleur du rejet ou de l’abandon. Ces blocages énergétiques vont, plus tard, conditionner la manière dont l’adulte vivra l’amour, et dans ce cas précis, d´une manière plutôt possessive, en voulant “tenir” et “retenir” l‘autre absolument, comme l’enfant le fait avec sa mère.

Effectivement, quand l´enfant est en bas âge, il se confond avec la mère et il ne se sent « exister » qu´à travers elle. L´enfant a besoin de la “mère”, non seulement pour survivre matériellement et affectivement mais aussi existentiellement.Il en va de même dans l’amour possessif, où la personne considère l’autre comme un objet qu’elle doit « avoir » pour vivre son bonheur. Et dans cette “objectivation” de l´autre, tout le monde souffre. Car l´on ne peut obtenir de son/sa partenaire ce que l´on a pas eu dans la petite enfance et l´autre se sent victime et pas reconnu dans son être.

C´est l´amour POTHOS en grec, l´amour besoin. C´est l´amour “j´ai besoin de toi”, “tu es à moi”

En fait, dans ce type de relation, la personne a le sentiment qu’elle ne peut pas vivre « sans » l’autre et ainsi manifeste de la dépendance envers son partenaire, manifestant beaucoup de jalousie, de contrôle voir même de la brutalité quand il se sent menacé de perdre l´autre.

Car le sentiment de « manque » et d´urgence que cette personne peut ressentir est ressenti comme « vrai » dans son intensité et dans sa présence, mais il appartient au passé, et il est « déplacé » en relation au présent. En effet, dans la réalité de la relation, le partenaire n´est pas en train de l ´ « abandonner », Il n´est pas sa mère, ni son père.

La personne à ce staLes facettes de l amourde devient victime de ses « erreurs de perception », par autant de voiles qui se sont formés sur la véritable capacité d´aimer de cet être. L´enfant qu´il a été n´ayant pas eu la possibilité de vivre l´amour « plein » et « inconditionnel » de sa mère, continuera à le chercher chez ses partenaires, comme un objet à posséder absolument pour survivre. Et cela crée en lui une pression émotionnelle si forte qu´il en est comme « possédé » et aveuglé, ce qui peut jusqu´à le rendre agressive tant la douleur est insupportable. Ce que la personne ressent (« re-sent » = sentir une fois de plus !), appartient au passé et se trouve réactivé dans le présent.

Energiser le chakra de la base pour être plus ancré en soi-même et moins dépendant

Une personne avec le chakra Muladhara mal énergisé peut également être très inflexible et avoir du mal à exprimer ses sentiments. À ce niveau, la personne ne se sent pas en sécurité et souffre des peurs liées à la survie et à l’abandon non seulement de la part du partenaire mais aussi de la famille ou des amis. Il est nécessaire dans ce cas, d´énergiser le chakra de la racine, le chakra Muladhara.

Une personne avec le 1er chakra bien énergisé présente une personnalité structurée avec « les pieds sur terre » et un détachement sain quant aux préoccupations d´ordre matériel. Elle se sent généralement sûre d´elle-même, ce qui lui permet d´exprimer ses sentiments naturellement, sans se sentir menacée et sans le besoin de menacer l´autre.

Au chakra sexuel, l´amour instinctif

Au niveau du 2ème chakra, le Svadhisthana, les expériences vécues pendant la puberté conditionnent directement la sexualité de l’individu (physiologiquement et psychiquement) et sa relation avec l´intimité. Ce chakra se développe plus entre 7 et 14 ans et laissera imprégnées toutes les croyances, les souvenirs et les expériences vécus à cette époque.

Ce chakra est directement responsable de l’énergie vitale en plus du bon fonctionnement des gonades et des ovaires et de la sexualité de manière générale.

Jusqu’à récemment et encore aujourd’hui, l’éducation sexuelle des enfants est soit absente, soit assez équivoque, dans les expériences directes ou indirectes qu´ils vivent à travers l´exemple des parents, de la famille, de l’environnement socioculturel, médiatique ou encore religieux. (Par exemple en gérant de la culpabilité ou des interdits par rapport au plaisir, ou encore la honte du propre corps).

Ici, on est au stage de l´amour PARNEIA en grec, l´amour animal. C´est l´amour “je te mangerai”, “je te désire”, qui se manifeste exclusivement par le sexe.

Les violences liées aux déséquilibres énergétiques

Les facettes de l AmourCes expériences se traduiront en énergie plus (hyper) ou moins (hypo) dynamisée dans le 2ème chakra à l´origine de différents dysfonctionnements :

Lorsque la personne a ce chakra hyper-énergisé, liées aux conditions de son enfance le plus souvent, elle aura tendance à montrer une attitude plus conquérante à l’égard de l’être cher, à adopter une attitude agressive, pouvant aller jusqu´au besoin d’une action violente. Ces personnes peuvent vouloir exercer un domaine et un contrôle sur l´autre, sans véritable affection. Ils ont tendance à vivre sans discrimination leur sexualité et leur désir.

On peut le rapprocher aussi de l´amour MANIA PATHÉ, en grec, l´amour PASSION. Celui du «  je t´ai dans la peau, tu n´es qu´à moi ! ».

Et on peut comprendre ici comment certaines personnes peuvent en être amenées á maltraiter et violenter leur partenaire jusqu´á la mort quand ce type de déséquilibre est exacerbé.

Equilibrer son 2ème chakra pour une sexualité épanouie

Une personne ayant le 2ème chakra bien énergisé manifestera quant à elle, une grande vitalité physique et vivra une sexualité harmonieuse, fluide comme l´eau, avec son partenaire, en plus de savoir comment garder la maitrise sur ses passions et sur l’égoïsme.

Il est important de relever qu´il est tout à fait normal de “transiter” par ces différents états de l´amour dans nos différentes phases de vie. Il en est cependant contre-productif pour l´évolution de l´individu, de rester stagné à un de ces niveaux, levant à des difficultés et des souffrances certaines dans ses relations.

Au chakra ombilical, l´amour “égoïque”

Le troisième chakra, le Manipura, se développe davantage dans la phase d’adolescence, lorsque le garçon ou la fille doit s’affirmer comme une identité séparée de ses parents, en dehors de la famille. En fonction de comment l’adolescent a vécu ce stade d’émancipation (ou non), comment il a développé son estime de soi et sa « notion du je » en dehors du clan, son chakra de Manipura sera plus ou moins bien dynamisé.

Lorsque l’individu présente le chakra Manipura avec peu d’énergie (hypo-énergisé), il a tendance à vivre l’amour de manière égoïque et très émotionnelle, en essayant de cacher ses insécurités et dans l´attente que ses besoins d´auto-estime soient comblés par la reconnaissance des autres.

Cette personne n’a pas eu la chance de se structurer à l’adolescence, ayant vécu peut-être avec des parents possessifs, contrôleurs, autoritaires, castrateurs ou encore négligents. Il s´en suivra que dans sa vie d´adulte, elle souffrira encore facilement de la peur du rejet, de la critique ou encore ayant honte de ce qu´elle est, de son apparence par exemple.

Lorsque l´individu n´a pas une bonne auto estime de lui-même, cela peut l´inciter (inconsciemment) à utiliser de beaucoup de séduction, de manipulation et jusqu´à avoir un érotisme exacerbé pour s´attirer le regard des autres, dont il a besoin pour se sentir valorisé, reconnu.

Nous sommes au stage de l´amour « aimes-moi ! ».

3ème chakra déséquilibré

Il peut également arriver que, à l´inverse, l’individu devienne très orgueilleux de lui-même et traite les autres et l’être aimé avec condescendance, désireux de contrôler. Il a besoin absolument d’être le centre des attentions, jusqu´à subjuguer l’autre (au brésil on l´appelle « le Roi dans le ventre »). Cette personne au 3ème chakra hyper-énergisé pourra aussi utiliser d´une sensualité exagérée pour attirer l’amour et se sentir aimé. Cependant, au plus profond de lui-même, il manque de confiance en lui et il doit utiliser de jeux inconscients dans la tentative de recevoir de l´amour, car il ne peut pas s’aimer lui-même.

On pourra l´associer ici à l´amour EROS, “tu es belle, tu es beau, tu me fais jouir”. (En connivence avec le chakra sexuel bien sûr)  

Construire l´estime de soi-même est essentiel pour vivre un amour plus équilibré

Dans ces deux cas, nous reconnaissons les besoins non satisfaits ou peu satisfaits du garçon ou de la fille qu´ils ont étés et qui continuent d’exiger une attention “puérile”. Le manque de confiance en soi et la douleur de ne pas se sentir « reconnu » persistent dans la phase adulte, se projetant dans la relation avec les autres.

En énergisant correctement ce 3ème chakra, une conscience de soi équilibrée se développe, permettant à la personne d’avoir une relation amoureuse fondée sur l´estime de soi, le respect et la responsabilité de ses propres sentiments et actions, tout en étant également réceptive aux sentiments de chacun.

A ce stade et en connivence avec un chakra du cœur bien équilibré, on pourra commencer à vivre un amour dans le respect et l´admiration de l´autre. Où l´on aime la différence, où l´on est bien avec l´autre, où l´on peut vivre un amour aussi dans l´amitié:

C´est l´amour PHILIA, l´amour où la relation nous fait du bien. Où l´on est bien seul, et encore mieux avec l´autre.

Au chakra du cœur, évoluant vers l´amour affectueux et universel

C’est dans le chakra du cœur, le Anahata, que l’amour plus compréhensif et altruiste se développe, sortant du “je veux pour moi” des chakras précédents, pour s’ouvrir à un amour dirigé vers le “nous” et plus universel.

C´est en énergisant ce chakra, que l´on commence à vivre un amour pour l’autre plus libre et « détaché », contrairement au 3ème chakra où le besoin d’amour est pour soi-même. Il se développe plutôt à l´âge de jeune adulte, lorsque la personne commence à se tourner vers le monde, la vie active, sortir de la maison, créer des relations plus durables et éventuellement une famille. Ceci dans des conditions d´un adulte “mûr” dans ses émotions.

Quand le chakra du cœur est déséquilibré, des difficultés dans l´expression de l´affection

Lorsque la personne a ce chakra hypo-énergisé (manque d´énergie), elle aura des difficultés à avoir des échanges affectifs et développera la peur de la solitude, de la trahison et en général la peur de “suivre son cœur”. Ce manque d´amour de soi, hérité de son passé se manifestera par un manque de disponibilité envers les autres. L’amour de ces personnes peut être imprégné d´un sentiment d’infériorité et faire preuve d’une certaine paresse ou d’une certaine apathie dans la recherche d’un être cher.

Lorsque le 4ème chakra est hyper-énergisé (trop d´énergie), la personne peut démontrer au contraire, une personnalité « imbue d´elle-même », avec le besoin d’être toujours “géniale” avec un air de « t´inquiète je gère ! », alors que, souvent, cela n´est pas le cas !

En fait, se cache derrière cela une difficulté par rapport à ses propres sentiments, sans pouvoir réellement manifester son affection. Cette personne aura du mal à se rendre “vulnérable” et à se connecter véritablement avec les autres à un niveau plus intime.

Elle peut également avoir des attitudes compulsives voulant absolument aider les autres (même ceux qui ne le souhaitent pas !), assoiffée d’attention et cherchant à trouver les « failles » des autres, ou en se positionnant en « sauveur » pour les aider. Alors qu´en fait elle cache et lutte contre son propre manque d´amour et sa vulnérabilité.

Travailler sur l´amour de soi pour des relations affectives équilibrées

L’équilibre, comme vous pouvez le comprendre maintenant, réside dans l’expression de l’amour avec affection, dans des sentiments de compassion et d’empathie envers soi-même et ensuite envers les autres, se laissant guider par un amour-propre équilibré, une véritable générosité et non par le besoin infantile de recevoir absolument. 

En grec, on y retrouve l´amour  STARGÉ. « Je suis meilleur(e) que moi-même quand tu es là. j´ai beaucoup de tendresse pour toi, je suis heureux que tu existes, que tu sois là ».

Et aussi

L´Amour EUNOIA, l´amour dévouement. « Je veux contribuer pour toi, j´aime prendre soin de toi, je suis au service du meilleur de toi-même ».

Au chakra de la gorge, l´amour comme un baume de jouvence

Le chakra de la gorge, le Visuddha chakra, est le chakra de la communication et de la créativité. Il est aussi le chakra qui nous permet une plus grande conscience de nous-même et de la vie.

De sa bonne énergisation va dépendre notre forme d´expression de l´amour et de notre affectivité. Notre facilité ou pas à exprimer notre amour de façon “colorée” et de le vivre comme un “baume pour le cœur”. Ou au contraire, de se renfermer dans sa timidité et ne pas réussir à l´exprimer.

C´est l´amour HARMONIE: « Que c´est beau la vie quand on s´aime, nous sommes bien ensemble , le monde est plus beau, avec toi tout est musique ». 

Ce qui est senti avec un être nous fait accéder à quelque chose de plus large, de plus vaste dans l´amour, un enchantement de la vie.

Comment évoluer vers l´harmonie alors ?

Tous ces traits de personnalité plus ou moins équilibrés sont inconscients pour l’individu. Jusqu’à ce que la vie ou une situation de souffrance plus forte le pousse à rechercher la véritable source de douleur et à s´en guérir.

Nous avons compris maintenant comment les expériences d’amour vécues à l’âge adulte représentent en fait la répétition d’une douleur vécue dans l´enfance. Ou encore proviennent de registres de vies passées (loi du Karma). Car chacun arrive déjà, par l´héritage ancestral, avec son propre “bagage” plus ou moins chargé d´épreuves à dépasser.

Mais la vie est pleine de sagesse et se charge de présenter les situations parfaites qui permettront de mettre en évidence ces difficultés afin qu’elles puissent être surmontées (loi du Dharma, de la vie).

Et c´est lorsque l´on sort de l´ignorance (maya) que l´on devient une personne plus équilibrée psychiquement, énergiquement et plus à même de vivre le véritable Amour.

Trouver le vrai « Amour » ?

Nous avons donc pu voir comment les combinaisons énergétiques des chakras affectent directement notre façon d´être et de vivre l´amour et la sexualité. Comme par exemple :

Lorsque le chakra sexuel est “a fond” (comme trop d´eau dans un barrage) et celui du cœur “manque d´air”,  l´individu sera enclin à vivre dans une sexualité plutôt « animale » (ceci dit sans jugement). Dépourvu d’amour, il aura beaucoup de difficultés à exprimer ses sentiments. (On pourra en voir un exemple très clair dans le film « Chaze » où l´homme est très malheureux car il n´arrive pas à vivre l´amour et se perd dans une sexualité indiscriminée et déséquilibrée).

Il existe d´autres moyens, en dehors d´attendre les « claques » de la vie », d´accélérer ce processus de connaissance de soi et d´équilibrer sa personnalité, pour une vie plus saine et joyeuse dans l´amour et les relations.

Comme par exemple :

  • Un processus thérapeutique, pour se libérer des blessures du passé (voir les articles cités en bas de page)
  • Un processus physico-énergétique que je vous décris ci-dessous brièvement
  • La re-connexion avec soi-même et ré-apprendre à communiquer intérieurement et extérieurement (avec la CNV par exemple).
  • La méditation et la connaissance de soi.

    Je vous avouerai que la combinaison de ces différentes approches est pour moi la meilleure méthode. Car toutes ces questions s´inscrivent et doivent se résoudre aux niveaux du corps, des émotions, du mental, et de l´esprit.

    Evoluer en amour par l´énergisation des chakras

    En effet, le travail d´énergisation des chakras, à travers le Yoga par exemple, ou du ChiQung chez les taoïstes, permet de faire prendre conscience de ces limitations et de ces blocages à chaque niveau de l’Être (chaque chakra) et de les dépasser.

    J´en profites pour introduire ici la science du Dakshina Tantra Yoga, que je connais bien et d’où provient cette vision psycho-énergétique des chakras décrite plus haut. Elle fournit les connaissances, la méthode et de puissants outils pour l´énergisation des chakras qui accélère ce processus d´évolution.Les Facettes de l´Amour

    Je peux citer par exemple le cas d´une élève qui a commencé une approche thérapeutique à travers le Dakshina Tantra Yoga . Elle se plaignait de ne pas trouver de partenaire depuis plusieurs années, restant dans le manque et la solitude. Après moins de 6 mois d´accompagnement thérapeutique et de pratiques conscientes d´une série appropriée de postures et de respirations (yogasanas et pranayamas), elle a retrouvé l´élan de sa libido de jeune fille.

  • Elle a pu en effet, prendre conscience des évènements du passé et des croyances limitantes qui la sabotaient et a vu soudain arriver plusieurs prétendants à sa rencontre !

    Son énergie a rapidement changé, laissant place à la sensualité et au « féminin », au lieu du « manque » et de la peur qui la maintenaient à l´écart des expériences amoureuses qu´elle souhaitait.

    Comprendre est important, mais, dans mon expérience, « stimuler et équilibrer » ces énergies stagnées par des exercices psycho-énergétiques provoque et garantit une évolution rapide et durable !

    Car lorsque notre conscience change dans la matière, on ne revient pas en arrière !

    Equilibrer les chakras pour transformer l´amour

    De cette transformation psycho-énergétique naît une nouvelle forme d’amour, qui surpasse et transcende les niveaux précédents. Et l´on atteind un dernier niveau de conscience où l´on peut percevoir et expérimenter « l’Amour qui est déjà là », l´état d´Amour à partir duquel chacun peut construire de nouvelles relations harmonieuses et joyeuses.  On retrouvera ici l´amour célébration.

    L´amour CHARIS. « Je t´aime parce que je t´aime, c´est une joie, c´est une grâce d´aimer et de t´aimer, je t´aime sans condition et sans raison ».
    Et ensuite, la cerise sur le gâteau, en évoluant vers les chakras supérieurs. Le chakra  frontal Ajna et spirituel, Sarashara, ou il est possible de nourrir notre désir et notre quête la plus profonde. Celle d´évoluer vers le retour à la source, à la conscience Totale, au Tout, à l´Absolu représenté par Shiva dans les traditions du Yoga et qui en grec pourrait se traduit par l´amour « gratuit »:
    C´est l´amour AGAPÉ : L´amour qui fait tourner la terre, le cœur humain et les autres étoiles. Ce n´est pas seulement qui aime et qui t´aime, c´est l´Amour qui aime en moi.

    L´amour qui se donne, sans rien espérer en retour.

    Il ne s´agit pas d´« aimer », mais d´être Amour !  Et à partir de cet état interne, toutes les relations changent!!

    Que doit-on en retenir ?

    Surtout d´abord, qu´il n´y a pas un chakra meilleur ou moins bon qu´un autre. Nous sommes tout cela et nous évoluons à ces différents niveaux au cours de la vie. Et que l´on a tous, un ou plusieurs chakras déséquilibré(s) et c´est ok ! En prendre conscience est le premier pas.

  • Peut-être vous êtes-vous identifié(e) ou avez-vous reconnu quelques caractéristiques chez quelqu´un. A peine commençez en vous disant: « c´est ok! je ne suis pas cela », «  je suis » ou «  il est » à ce stade là, mais cela peut changer.

    Car nous sommes des êtres en évolution et l´amour aussi. Notre façon d´aimer peut et il est souhaitable qu´elle évolue au cours du temps, pour plus d´harmonie en nous-même et dans l´humanité.

    Harih Om !

    Christine

    En remerciant à la sagesse de Jean-Yves Leloup pour la connaissance des dix noms de l´Amour dans la tradition Grecque. Et à mon Professeur Paulo Murilo Rosas pour les enseignements de la Psychologie des Chakras.

    LISEZ AUSSI:

La vision énergétiques de l être

Comment se libérer des blessures du passé


Christine Batelier

Thérapeute psycho-énergéticienne, alignement énergétique, theta healing, formatrice de Dakshina Tantra Yoga

Oser être Soi et Prendre son Envol

Recevez gratuitement le PDF "12 attitudes pour préserver ses énergies"

2 réflexions sur “On croit aimer, mais de quel amour s´agit-il?”

  1. Bonjour,

    Très bel article, complet, qui aborde le thème de l’amour sous différents aspects et qui nous amène à comprendre les réactions des autres, le tout sans jugement avec une grande humanité.

    Merci Christine pour ce partage

    1. Christine Batelier

      Merci Agathe de ce partage… Eh oui, s´accueillir là oú l´on est, et prendre conscience de nos multiples aspects et façon d´être et d´aimer! Nous avons beaucoup de ressources cachées et à explorer!…
      Bien à vous
      Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles sur les mêmes thématiques

Ce général en moi!

Si vous vous sentez stressé, agressif, souvent en colère, impatient ou même irrité et agacé par les autres, c’est peut-être qu’il existe un « général » qui exerce une certaine pression en vous.

Ce personnage en cache bien d´autres, qui s´ils voulaient vous aider au départ, se révèlent de sournois saboteurs avec le temps.

Lire l'article »
Se libérer de ses peurs

Comment se libérer de ses peurs

La peur, la première défense qui se crée en vous pour vous protéger de la douleur; elle s´active dés que vous vous sentez en insécurité. Si ce “mal” qui fut necessaire quand vous étiez enfant, aujourd´hui il vous sabote, vous bloque, vous empêche de vous épanouir. La peur est comme un petit oiseau farouche, qu´il faut apprivoiser petit à petit, tout doucement… Comprenez dans cet article ce qu´est la peur et n´en ayez plus peur!

Lire l'article »

Je souhaite vous offrir quelque chose…

J’ai préparé un document intitulé “12 attitudes à surveiller pour préserver ses énergies”. Pour le recevoir immédiatement et gratuitement, laissez-moi vos coordonnées et vous le recevrez par email.

J’accepte de recevoir cette newsletter et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

Vous recevrez un email de confirmation dans votre boîte mail, puis le pdf quelques minutes plus tard. Si non, pensez à regarder dans vos spams.